ACTUALITÉS

Retrouvez dans cette rubrique les dernières actualités (news, articles de presse, événements) de notre cabinet de coaching Efficienteam.

Les conflits intergénérationnels existent-ils vraiment au sein de l’entreprise ?

L’allongement de la durée du travail et l’arrivée des nouvelles générations forment une situation nouvelle et inédite, face à laquelle les entreprises doivent faire face. Bien que l’embauche des jeunes générations soit freinée par la conjoncture actuelle, elle devrait s’accélérer avec le départ des baby-boomers, surreprésentés dans les entreprises.

L’apparition d’Internet dans les entreprises en 2001 a fait émerger des réflexions sur l’impact de son utilisation : gestion organisationnelle, nouvelles compétences, management…

Des différences générationnelles mais des aspirations communes

Les baby-boomers (1945-1960) ont une vie orientée vers le travail et la valorisation sociale. Ils ont connu une période de plein emploi.

La Génération X (1960-1980) est en quête d’un équilibre entre la vie familiale et la vie professionnelle. Elle s’inscrit dans un monde multiculturel.

La Génération Y (1981-1994) est à la recherche d’un équilibre entre le travail, le loisir et la famille. C’est une génération avec l’esprit ouvert, habile avec la technologie et indépendante de l’employeur.

Pour finir, la Génération Z (>1995) est représentée par les jeunes adultes et les enfants qui grandissent actuellement. Ils sont connectés et n’hésitent pas à mêler leurs vies personnelle et professionnelle. Ils s’investissent au sein de communautés. Ils font preuve d’autonomie et d’un certain sens de l’entrepreneuriat.

Toutes ces données sont des conséquences du contexte et de l’époque dans lesquels chaque génération évolue et montrent des tendances sociétales. Ces informations ne reflètent pas les aspirations et les valeurs de chacune, qui peuvent être communes d’une génération à l’autre.

Manager l’entreprise multigénérationnelle pour éviter les conflits

Avec la diversité des générations au sein d’une même entreprise, les dirigeants doivent définir un projet pour vivre et travailler ensemble, que l’on soit d’une génération ou d’une autre. Il faut donc définir des valeurs, une culture d’entreprise, des modes d’organisation et de travail communs à tous.

Les valeurs émergentes en 2016, communes à toutes les classes d’âge sont : l’autonomie, la confiance et la responsabilité.

L’organisation du travail quant à elle s’organise autour d’espaces de travail multiples : home office, bureau, tiers-lieux, mobilité. Elle doit pour autant être connectée, durable, flexible et collaborative.

rollingboxLes conflits intergénérationnels existent-ils vraiment au sein de l’entreprise ?